Romain-Barreau-explorateur-myyeti en colombie

Romain Barreau

J’ai toujours cherché à agrandir mes horizons.
InstagramSite WebMail

Explorateur

Je suis ROMAIN, j’ai 33 ans.
Depuis petit j’ai toujours rêvé d’art dramatique : J’ai étudié le théâtre à Montpellier et à Minsk en Biélorussie.
J’ai vécu près de 10 ans à Paris. J’étais acteur, tant bien que mal. Idéaliste et fils de la révolution.
Puis une femme est entrée dans ma vie. Une femme venue de Colombie. Ma Pocahontas. Elle m’a fait découvrir sa ville, Medellin et nous y sommes restés, laissant avec plaisir Paris derrière nous mais avec un peu de mélancolie mes espoirs de théâtre.
Nous avons deux petits garçons, Pablo et Noé.
Nous avons monté une petite entreprise dédiée à guider les touristes hors des sentiers battus de la Colombie.

Portrait
Villa-de-Leyva-colombie

Quelle voyageur es-tu?

J’ai toujours eu la bougeotte. J’ai été élevé dans un village de deux mille habitants du centre de la France.
J’ai toujours cherché à agrandir mes horizons.
Je suis un voyageur qui s’invente des histoires. J’aime les road-Trips en voiture dans le désert.
L’aventure, l’inconnu, la simplicité, la découverte du vrai et de l’essence des choses.
Je ne suis pas du tout voyages organisés, excusions avec guide etc. ….
J’aime la liberté en fait.

Romain Barreau explorateur myyeti

Un hôtel :

Je ne vais pas à l’hôtel.

Un refuge :

La casa en el aire Abejorral Colombia.
Une maison suspendue dans le temps et dans le vide.

Un pays :

La Colombie bien sûr.
Le pays de ma femme et de mes enfants. Mon pays.

Une île :

Jersey.
C’est magnifique au printemps.

Un fruit :

Maracuya, Fruit de la passion

Un parfum :

Les framboises écrasées chez mes parents. Un endroit où je me ressource chaque année.

Pour flâner :

Château Rouge et le quartier de la goutte d’or à Paris. Souvenirs de voyages….

Un souvenir d’enfance :

La pêche et le travail de la vigne avec mon grand-père.

Ton prochain voyage :

Rosario. Argentine

Un lieu qui t’inspire ?

Au milieu des Vignes de mon grand-père à l’époque de la taille quand j’ai les doigts gelés.

Une ville dont tu ne te lasseras jamais ?

J’aime Paris au mois de Mai
Quand les bourgeons renaissent
Qu’une nouvelle jeunesse
S’empare de la vieille cité

Ton meilleur petit déjeuner :

C’était sur la Laguna de Tota dans le département de Boyacá en Colombie.
7 heures du matin, un froid de chien. Nous avons savouré un caldo de gallina avec papas y yuca y arepa de Mote … C’était parfait.

Un resto qui t’as marqué :

Lors d’un road trip en Mercedes entre Paris et Dakar. Nous étions en plein Sahara Occidental direction la Mauritanie. 47 degrés au thermomètre de la voiture. Une seule route, toute droite. A droite de hautes falaises et l’Océan en contrebas. A gauche du sable à l’infinie. Nous étions exténués. Nous sommes arrivés dans un village au milieu de nulle part et avons pu déguster le meilleur tajine de tous les temps dans un boui-boui au bord de la route, assis sur des caisses en bois.

Un tic de voyage :

Apprendre des mots.

Le dernier livre glissé dans ta valise :

24 heures dans la vie d’une femme.

Une anecdote de voyage ?

En transit à Casablanca pour visiter la Mosquée, j’ai été menacé par ce qui était je pense de faux policiers. Je me suis fait piéger, ils ont cherché à me soutirer de l’argent. C’est une longue histoire mais ils m’ont finalement relâché.
J’avais 14 heures d’attentes avant mon vol, j’ai couru à l’aéroport me cacher.

Qu’est-ce qui t’empêche de voyager plus souvent?

Married… with Children

Un artiste :

Silvio Rodriguez. Un chanteur Cubain, un poète magnifique.

Romain Barreau explorateur Myyeti.
Les coups de coeur de Romain
Les explorateurs

Vous voulez nous raconter vos voyages comme Romain ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires