Quoi faire au Costa Rica : les 15 incontournables

Quoi faire au Costa Rica ? Ce pays adapte de la « Pura vida » vous ouvre les portes de son territoire naturel niché entre le Pacifique et les Caraïbes. Le pays au 27 parcs nationaux tient toutes ses promesses pour les amoureux de la nature et du slow tourisme. Ouvrez grands les yeux et les oreilles entre la puissance de ses volcans, sa jungle luxuriante et ses plages de sable fin. Au cœur de ses nuances de vert se développent une faune et une flore indomptées aux couleurs flamboyantes. 

Myyeti vous emmène dans l’un des plus beaux pays d’Amérique latine où la gentillesse de sa population égale la beauté de ses paysages. Découvrez les 15 incontournables à faire au Costa Rica.

 San José

Votre aventure au Costa Rica commencera vraisemblablement par la capitale San José. Cette ville foulée par des intellectuels, des artistes et des poètes regorge d’activités culturelles. À vrai dire, elle renferme en son sein toute l’histoire et la culture de ce pays emblématique d’Amérique centrale. Entamez votre immersion dans la culture costaricienne avec les nombreux musées de la ville :

Musée del Jade Marco Fidel Tristan : musée archéologique ;

Musée National du Costa Rica : l’histoire, le développement et la culture du pays ;

Musée de l’or précolombien : histoire et arts des peuples.

Le meilleur moyen selon nous de découvrir une nouvelle culture, c’est de côtoyer ses habitants. À ce titre, fondez-vous dans le décor authentique du Mercado central et du Mercado artesanal. Les étals, divers et colorés, regorgent de produits locaux, artisanaux et de traditions culinaires. L’air se charge des différentes saveurs des herbes tropicales, du poisson frais, des fruits sucrés et des remèdes miracles.

Parc National du volcan Poas

Le Costa Rica compte environ 116 volcans dont 5 actifs encore aujourd’hui. En effet, à 37 km de San José dans la province de Alajuela, le volcan Poas manifeste encore son mécontentement. Ce volcan culminant à 2700 mètres accueille chaque année plus de 400 000 visiteurs entre ses trois impressionnants cratères. L’un d’eux, le plus large, abrite même en son sein un immense lac acide qui dégage des vapeurs toxiques. La prudence est donc de mise lors de cette excursion dans un des volcans les plus actifs du pays.

Si vous souhaitez profiter de la quiétude des lieux et de conditions météorologiques favorables, organisez votre ascension tôt le matin. En effet, l’après-midi, les nuages s’invitent au programme et gardent la vue rien que pour eux.

Tarif : 15 $ par adulte et 5 $ par enfant

Horaires : Tous les jours de 8h à 16h

Village de Tortuguero : comme un air d’Amazonie

Niché sur la côte caribéenne, le village de Tortuguero ressemble à un paradis sur terre. Ce petit bout de terre se découvre uniquement par la voie maritime ou aérienne. Cette réserve naturelle de 19 000 hectares abrite plusieurs centaines d’espèces animales et végétales. Les tortues Luths l’ont même choisi pour accueillir leurs bébés pendant la saison des pontes entre juin et octobre. Vous rencontrerez également des caïmans, des singes hurleurs, des oiseaux tropicaux et des paresseux. De plus, le parc national offre une multitude d’activités pour profiter de cet espace naturel en mode slow tourisme. Vous parcourrez ses canaux et sa zone marécageuse avec un guide dans des embarcations ou avec des kayaks de location…Attention réveil à 5h30 pour voir les oiseaux et singes de près 🙂 !

Tarifs : 15 $ par adulte et 5 $ par enfant. Réservez vos billets en ligne !

Horaires : Tous les jours de 6h à 12h et de 13h à 16h

Parc National du Volcan Arenal

Vous rêvez d’aventure au Costa Rica ? Alors, le parc national du volcan Arenal au cœur de la jungle costaricienne vous comblera de bonheur. Les amateurs de randonnées s’en donneront à cœur joie parmi les sentiers balisés. Nous vous recommandons celui de Las Coladas avec sa vue imprenable sur la chaîne des montagnes de Tilaran. Vous marcherez même sur d’authentiques coulées de lave issues de l’éruption de 1992. Depuis le sentier principal, atteignez le belvédère avec son point de vue exceptionnel sur le Volcan Arenal.

À la fin de cette journée sportive, vos jambes mériteront bien un peu de répit. Reposez-vous dans une des nombreuses stations thermales aux alentours du volcan. Un véritable plaisir pour tout le corps de se plonger dans une eau chaude oscillant entre 25 et 38 °.

Tarifs : 15 $ par adulte et 5 $ par enfant

Horaires : de 8h à 16h

Bon à savoir : depuis son éruption de 1968, l’ascension du Volcan Arenal n’est plus autorisée. En effet, son cratère actif regorge encore de magma !

Bahia Drake et le Corcovado : sauvage par excellence

Le Corcovado vous dévoile ses secrets au milieu de la péninsule d’Osa. Ce territoire naturel difficile d’accès semble vierge de la main de l’homme du fait de sa faible fréquentation. Ce parc naturel abrite à lui tout seul 2,5 % de la biodiversité mondiale ! Les animaux y vivent ainsi à l’état sauvage dans la plus grande forêt tropicale humide du Costa Rica. Accompagné d’un guide local, rencontrez au détour d’un sentier des singes hurleurs, des jaguars, des toucans ou des capucins. Cet espace naturel cache également des criques et des plages isolées pour se rafraîchir un instant.

Tarifs : 15 $ par adulte et 5 $ par enfant.

Horaires : Tous les jours de 7h à 16h.

 Parc National Manuel Antonio

Contrairement au parc naturel précédent, celui de Manuel Antonio se classe parmi les plus populaires du pays. Et pourtant, il ne mesure que 16 km2 sur la côte Pacifique. La beauté de la forêt tropicale se dévoilera sous vos yeux ébahis durant toute votre randonnée. La flore colorée cache une faune tout aussi sublime que mystérieuse : des singes hurleurs, des pélicans, des perroquets et des iguanes. Ils déambulent de branche en branche au son de la nature environnante.

Un peu plus loin, le vert émeraude laisse place au bleu de la plage d’Espadilla Sur, de la plage de Manuel Antonio et de la plage de Puerto Escondida. Les amateurs de sport d’eau y pratiquent du snorkelling, du surf et du kayak.

 Nous vous recommandons de visiter le parc en semaine, les week-ends, la foule se fait plus omniprésente.

 Tarifs : 16 $ pour les adultes et gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

Horaires : du mardi au dimanche de 7h à 16h.

Volcan Irazu

Le volcan actif Irazu culmine à 3432 mètres d’altitude au sein du parc national du même nom. Le pic du tonnerre et du tremblement de terre (de son surnom) possède 5 cratères. Le plus large d’entre eux abrite lui aussi un impressionnant lac acide d’une couleur vert pomme. Durant votre ascension, vous délaissez la jungle luxuriante pour vous plonger dans un décor lunaire composé de terre grise.

Le climat y est donc beaucoup plus froid, avec un épais brouillard, un vent cinglant et parfois de la pluie. Habillez-vous en conséquence avec des vêtements chauds et secs. À son sommet par temps clair, l’océan Atlantique et l’océan Pacifique se taquinent sur la ligne d’horizon. La vallée se détache sous vos yeux et vous oubliez très vite les kilomètres avalés précédemment.

Tarifs : 15 $ par adulte et 5 $ par enfant. Réservez vos billets en ligne !

Horaires : Tous les jours de 8h à 15h30.

Les plages de la province de Guanacaste

Adonnez-vous alors au farniente et aux activités nautiques sous un soleil flamboyant. La province de Guanacaste abrite parmi les plus belles plages du pays ! Au programme, un décor de carte postale : cocotier, sable blanc et mer bleu azur. Posez vos serviettes sous le soleil de la Playa Hermosa et la Playa Panama. Les amateurs de plongée sous-marine, eux, préfèrent la Playa Del Coco. La playa Samara dans le parc national Santa Rosa est propice à la pratique du surf, du stand-up paddle, du yoga, et même de l’ULM.

Ajoutez également la région de Nosara et ses plages paradisiaques à votre road-trip au Costa Rica.

Isla Del Cano

Isla del Cano Costa Rica

Visitez l’île de Kanon dans la Baie de Drake ! Son sable blanc borde une mer à l’eau si turquoise qu’elle vous hypnotise. Sa particularité provient de sa formation corallienne idéale pour la plongée et le snorkelling. Un autre monde coloré se dévoile alors sous votre masque et votre tuba. Selon les périodes de l’année, observez des requins, des barracudas, des poissons multicolores, des raies, des tortues et même des baleines à bosse.

L’île est plus facilement accessible avec des clubs de plongée de Bahia Drake ou de Sierpe. Ils organisent à intervalles réguliers des excursions sur l’île.

Le Costa Rica se place dans une démarche écotouristique et protège donc ses trésors naturels. L’île accueille uniquement 200 visiteurs par jour (100 le matin et 100 l’après-midi).

 Tarif : 15 $ pour les adultes et 15 $ pour les enfants.

Horaires : de 7h00 à 11h et de 11h à 15h.

Plantation de café de la Vallée Centrale

Un cafecito ?

Le sol volcanique du Costa Rica lui confère une terre propice à cultiver le meilleur café du monde. Ce ne sont pas les amateurs de ce breuvage qui vous diront le contraire ! Les plantations de cet « or noir » se situent pour la plupart dans la Vallée Centrale. Les terrasses à flanc de collines accueillent les plans de café comme nous cultivons les vignes dans notre pays. Les propriétaires des plantations accordent une part très importante au développement durable dans leur agriculture. Ils feront découvrir aux novices comme aux initiés les secrets de leurs méthodes de culture et le procédé de fabrication du café lors de visites guidées. Vous terminerez votre exploration par une dégustation de cette boisson universelle dans le monde.

Des plantations comme La Finca Rosa Blanca, la Doka Estate ou la Finca Café Britt près de Brava vous accueillent les bras ouverts.

Réserve biologique Monteverde Cloud Forest

La réserve de Monteverde s’étend sur plus de 105 km2 dans le centre du pays. « La forêt de nuages » de son surnom attire des milliers de visiteurs et devient même un des lieux les plus visités du pays. Un épais brouillard se maintient au sol en permanence et lui confère une ambiance mystique assez surprenante. Vous déambulez ainsi dans une forêt vierge agrémentée de multiples ponts suspendus au-dessus du vide. Le décor ressemble à s’y méprendre à un film d’aventure d’Indiana Jones !

Si vous aimez les sensations fortes, nous vous recommandons de faire de la tyrolienne dans la canopée. Au sommet des arbres, la nature vous montre toute l’étendue de sa grandeur. Vous apercevrez peut-être le plumage rouge et vert du Quetzal apparaître entre les branches.

Bon à savoir : cette réserve naturelle s’adapte parfaitement aux personnes à mobilité réduite et aux familles avec enfants grâce à ses sentiers aménagés.

Village de Montezuma

Tous les visiteurs qui foulent Montezuma se mettent d’accord : ce village de pêcheur est le plus cool du pays. Construite au bord d’une plage sur la côte Pacifique, la vie s’y écoule tranquillement loin des tracas du quotidien. Oubliez votre montre et laissez-vous porter par la « Pura Vida » si chère aux Ticos. L’ambiance y est décontractée, les rues s’animent au son des jongleurs, des yogis et des rastas sur fond de musique reggae.

Cette station balnéaire comporte de nombreux hôtels et restaurants à des prix tout à fait abordables. Vous y mangerez même dans les meilleures tables du pays entouré par la gentillesse des habitants. Toujours le sourire aux lèvres, un mot aimable en espagnol  » Mi amor » et le cœur sur la main, bien loin des clichés habituels. Dans ce village, vous prenez le temps de vivre, d’apprendre quelques mouvements de yoga, de regarder un coucher de soleil et de rencontrer les Costariciens. 

Mont Chirripo

Le Cerro Chirripo possède la palme du point le plus culminant de Costa Rica et de l’Amérique centrale (3820 mètres d’altitude). Situé au sud du pays dans la Cordillère de Talamanca, son ascension jusqu’au sommet nécessite environ deux jours de marche. Cependant, contrairement aux autres randonnées, son accès n’est pas libre. En effet, vous devez réserver votre ascension plusieurs semaines voire de longs mois en avance. Ce laps de temps vous laissera le temps de vous préparer physiquement pour cette aventure pédestre. En effet, l’ascension commence avec plusieurs mètres assez délicats à franchir même pour les grands sportifs. Une fois passées, les 8 heures d’ascension deviennent tout de suite plus faciles.

Le sommet vous offrira la plus belle des récompenses : une vue spectaculaire sur un paysage composé de roches et de lacs glaciaires. D’ailleurs, nous vous recommandons d’y arriver avant l’aube pour admirer le lever du soleil et en prendre plein les yeux.

 Tarif unique à 12 $.

Horaire : Tous les jours de 8h à 12h et de 13h à 16h

Faire du surf

Taquinez donc les vagues avec votre planche de surf ! En effet, le Costa Rica se classe sur le podium des meilleures destinations au monde pour faire du surf. Ses plages ont même accueilli de célèbres films comme Endless Summer 2. La côte Pacifique et la côte Caraïbe abritent toutes deux de nombreux spots que vous soyez débutant, intermédiaire ou confirmé.

Pour les plus expérimentés, nous vous recommandons Playa Grande, Playa Bonita ou Salsa Brava. Si vous souhaitez débuter dans ce sport de glisse, affrontez les vagues de Playa Negra, Manuel Antonio ou Cocles.

 Bon à savoir : la meilleure période pour surfer, les mois de juin et de novembre pour la côte Pacifique et les mois de décembre et mars pour les Caraïbes.

Rescate Wildlife Rescue Center

Centre de secours Costa Rica

Le Costa Rica dispose d’une des plus belle biodiversité au monde qu’ils protègent ardemment au quotidien. Depuis plusieurs années, le gouvernement transforme les zoos en jardin botanique ou en centre de secours. Le Rescate Wildlife Rescue Center accueille plus de 2700 animaux sauvages chaque année. Des bénévoles dévoués et passionnés s’occupent de les soigner puis de les relâcher dans leur état naturel lorsque cela est possible. Ce centre abrite également un sanctuaire de la faune avec plus de 125 espèces exposées et 800 animaux, dont des jaguars, des pumas ou des singes.

Vous pouvez découvrir leur formidable travail et les nombreuses espèces costariciennes en famille avec vos enfants.  

Tarifs : 30 $ pour les adultes et 15 $ pour les enfants ou étudiants étrangers.

Horaire : 9h à 17h.

Quoi faire au Costa Rica ? La meilleure période pour partir

Le Costa Rica bénéficie d’un climat tropical avec deux saisons bien distinctes : la saison sèche et la saison des pluies. La meilleure période pour partir au Costa Rica s’étend de décembre à avril pendant la saison sèche. La météo clémente vous permet de profiter des randonnées, des plages et des activités extérieures. Tout au long de l’année, les températures descendent rarement en dessous de 17°.

Évitez les mois de septembre et octobre, car la pluie, le vent et le froid risquent de donner une autre saveur à vos vacances. En effet, la saison humide s’étend de mai à novembre.

Bon à savoir : Vous n’avez pas besoin d’un visa pour un séjour inférieur à 90 jours. Un passeport valide au-delà de votre date de départ et un billet retour suffisent pour vous rendre au Costa Rica.

Découvrez les 10 bonnes raisons de voyager au Costa Rica grâce à notre travail Coach Marine.

Pour organiser au mieux votre voyage, au Costa Rica, faites appel à nos travel coach spécialisés dans le pays. Vous bénéficierez d’un plan personnalisé selon vos goûts et votre budget avec toutes les meilleures adresses et astuces pour des vacances réussies. Vous saurez ainsi quoi faire au Costa Rica !

y aller

laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 + sept =


 
Devenir un travel coach
devenir travel coach créer mon voyage