Bruno

C’est l’aventure qui l’inspire.
LinkedInInstagramMail

Explorateur Ambassadeur

Je suis né en voyage.

Depuis, c’est l’aventure qui m’inspire.

Depuis mes premières lectures jusqu’au Paramo de Oceta en Colombie ou les pentes de Chamonix, en passant par l’aventure entrepreneuriale, je recherche l’intensité toujours, tout le temps, avec tout le monde.

J’aime ceux qui osent.

Qui osent leur sensibilité et osent se dépasser.

Pour moi la vie est une aventure qu’il ne faut pas passer dans son canapé, quand bien même la vue serait douce.

Portrait
Rio de Janeiro

Quelle voyageur es-tu?

Ambitieux, je cherche à vivre des moments uniques : un lever de soleil à Kings Canyon, une session hors-piste depuis la pointe Helbronner, une nuit à remonter face au vent entre Los Aves et Los Roques. Surfer avec mon garçon sur la plage du Truc vert, seuls au monde. Courir au pied d’Harbour Bridge après 24h de vol, l’esprit embué, les sens affolés, et nous allonger sur un banc du Jardin Botanico, mon épouse, notre garçon et moi, seuls & libres. Un petit déjeuner sur les toits de Carthagène ou encore le luxe de poser ses bagages dans un bel hôtel, sortir un pantalon blanc, des mocassins et filer siroter un verre sur le rooftop.

À quoi ressemblent tes voyages?

Variés, ville & nature, rythmés et cool, je cherche les émotions & l’harmonie. Je déteste les destinations conventionnelles, le temps est trop précieux !

Un hôtel :

En ville le Condesa DF à Mexico, sinon Villa Kalango à Jericoacoara.

Un refuge :

Notre maison, tous les 3 autour de notre cheminée.

Un pays :

La Colombie, à déguster d’urgence… tellement fraîche !

Un resto, un bar:

Standard Hotel Miami, en débarquant de l’avion. La fin d’un préjugé solide : le meilleur Tuna Fish (dans ma mémoire en tout cas), oui on mange bien aux USA 🙂

Une île :

Un film?

« Y tu mama tambien », mexicain avec Gaël Garcia Bernal, un road trip sensuel vers la côte pacifique mexicaine.

Un fruit :

Le limao (citron vert) dans une Caïpirinha.

Un parfum :

« Batucada » de l’artisan parfumeur.

Un objet :

une paire de ski

Pour flâner :

 

Un site, une app qui t’inspire :

 

Un souvenir d’enfance :

Mon grand-père m’encourageant à aller naviguer par un petit force 7, le début d’une passion.

Ton prochain voyage :

Un lieu qui t’inspire ?

Un promontoire, l’horizon et le soleil qui se lève.

Une ville dont tu ne te lasseras jamais ?

Rio de Janeiro, quelle pêche ! L’énergie bouillonante d’un peuple jeune et enthousiaste, j’adore ! « Brésil, terre d’avenir » écrit pendant le chaos de l’hisoire européenne.

Ton meilleur petit petit déjeuner :

Un café da manhã à Jericoacoara avec Cécile, face à l’océan !

Une destination surprenante:

Le Territoire du Nord Australien “Northern Territory” pour son isolement, la puissance des sites aborigènes sacrés, la nature partout, les espaces infinis. J’y ai ressenti une motivation très forte pour partir découvrir et contempler le soleil se lever dans des spots isolés, seul, face à la une nature grandiose. Je n’aime pas les superlatifs, ils polluent souvent. Mieux vaut une photo.

Un tic de voyage :

Dans mon sac: une frontale, couverture de survie et leatherman (d’ailleurs 1 fois sur 2 il disparaît de mon sac).

Le dernier livre glissé dans ta valise :

 

Un voyage qui a changé ton regard ?

J’ai l’impression que ce sont mes voyages qui m’ont construit. Dur de n’en donner qu’un ! La Grèce en 1994, L’Ukraine en 1995, l’Afrique en 2006, et surtout le Brésil en 2007… rien ne fut plus pareil.

Qu’est-ce qui t’empêche de faire plus de « voyages à contre courant »?

L’ambition de créer une startup incroyable, les contraintes quotidiennes.

Un artiste :

Victor Hugo, dans « les travailleurs de la mer », oeuvre totalement sous les radars, il a écrit un long texte sur le regard, l’oeil. Je ne l’ai jamais oublié. Chaque jour, quand je sers une pince à un mec dont le regard fuit,  j’y pense !

chamonix_bruno_ringwald_portrait_ski
rentree_zabriskie_point
amerique_sud_los_roques
Les bons plans de Bruno
Les explorateurs

Vous voulez être comme Bruno et nous raconter vos histoires ?