DécouverteExpériencesInspirationNatureNordeste bresilien

Eden brésilien

Stephane-allars-vincent

Il est des adresses qui sont difficiles à lâcher tant elles sont hors du commun, uniques et préservées.

Dans le Nordeste brésilien, cette région encore relativement confidentielle, où la météo n’a pas de prise puisqu’il y fait beau et chaud toute l’année, entre Jericoacoara la tapageuse et Sao Luis la belle oubliée, se déplie le Delta du Parnaiba, une succession de rios jalonnés d’une soixantaine d’îles dans un écosystème fabuleux.
Mangroves, dunes de sable immaculées, lagons, végétation enivrante, … un sentiment de mini-amazonie.

Dans les méandres de la mangrove, le long des iguarapés (chemin naturel des eaux qui serpentent entre les racines), à bord d’une pirogue par plus grande qu’un canoé, le guide nous aide à repérer les singes Einstein, les caïmans, les iguanes, les crabes uca, nous parle des boas, fréquents, nous initie à la pêche au piranhas…

Puis il poste son bateau devant un îlot minuscule au beau milieu du delta. A distance raisonnable.
Au coucher de soleil, de tous les horizons, surgissent les majestueux ibis rouges, dont la couleur à la limite du fluo, zèbre le ciel. Ils sont des milliers à venir passer la nuit loin des prédateurs sur ce bout d’ile qui se change de couleur sous le nombre de volatiles. Le spectacle est hypnotique, éblouissant. Le safari se poursuit de nuit, dans l’obscurité totale où seuls les yeux experts du guide vont pister un jeune caïman, sauter dans l’eau brune pour l’attraper (mais où sont les parents!) et, tout en le caressant comme un chaton, nous faire un cours magistral en anglo-espagno-portugo-français sur la protection et la préservation de cet éden. Le caïman va bien, nous aussi.

Enfin, cachée dans le delta nous attend une petit île privée, un confetti avec en son centre une pousada composée uniquement de deux suites et d’une maison principale aux lignes architecturées. Le taxi qui vous prend au ponton n’est autre qu’un tracteur. La pousada est gérée par un gardien, les repas divins par un duo de mamas efficaces. A disposition une plage ultra perso à 10mn à pied, des quads, une piscine superflue, des chevaux et des couchers de soleil flamboyants.

Un lieu luxueux par sa simplicité. Le sentiment d’être seul au monde prend ici tout son sens. Pour une robinsonnade pointue. A combiner avec la merveille géologique du parc des Lencois Maranhenses, un paradis irréel, un décor lunaire émouvant et magnétique.

De Fortaleza à Sao Luis, la route a été surnommé à juste titre par les brésiliens : A Rota das Emoções » (la Piste des Émotions).

Découvrez les expériences et les spots de nos explorateurs en Amerique du Sud
Et aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires