DécouverteExpériencesGuideweek end à Nashville avec myyeti

De la musique plein les oreilles

Leopoldine exploratrice Myyeti

Il y a 2 semaines j’ai pu m’échapper avec mon mari pour un weekend en amoureux à Nashville. C’était une grande première pour tout les deux et abstraction faite d’aller écouter de la musique le soir et de faire un musée d’art, je n’avais pas d’idée précise de ce qui m’attendait là-bas. Dans ces conditions les surprises sont souvent très bonnes.

Bon, moi qui aime voyager mais ne suis pas du tout sereine, et bien ça partait mal (pour moi). Le Vol aller fut HORRIBLE. Il y a eu tellement de turbulences que le personnel naviguant n’a pas été autorisé à se lever et procéder au service des boissons. Ce fut très désagréable mais heureusement le vol est court (1h25 au départ de Baltimore)

À l’arrivée on est tout de suite dans l’ambiance car il y avait un groupe sur une petite scène à l’intérieur de l’aéroport.

Il faut sortir de l’aéroport et traverser pour se rendre à la zone de « pick-up » Uber si vous décidez de vous rendre en ville de cette façon.

La zone est très grande avec différents point de rendez-vous – et la zone n°3 étant bien moins encombrée il est plus facile de se faire repérer par son chauffeur.

Le trajet fut assez rapide pour un vendredi milieu d’après-midi jusqu’au Westin Downtown (20mn).

J’ai beaucoup aimé l’hôtel.

Superbe entrée dans des déclinaisons de caramel, haut plafond, mur végétal version contemporaine et de la musique.

L’hôtel dispose d’un Rooftop au 27ème étage qui offre une belle vue sur la ville et une piscine.

C’est un endroit très agréable pour prendre un verre avant d’aller se promener en ville. Le service ce soir la fut excellent. Ils ne disposaient plus du vin que je souhaitais goûter et le serveur nous a offert la boisson sans alcool « de substitution » même si la comparaison n’est pas possible.

Il est possible depuis cet hôtel d’aller à pieds en 15 minutes jusqu’à LA rue de Nashville qui concentre bars, honky tonks et magasins de bottes. J’ai nommé : Broadway

week end à Nashville avec myyeti
week end à Nashville avec myyeti

C’est animé, c’est festif, c’est bruyant et en plein weekend pour la Gay Pride 🌈 c’est coloré.

Je ne sais pas si c’est à cause de la Gay Pride que le stationnement dans la rue avait été supprimé mais cela permettait d’élargir de façon très appréciable la zone de marche pour les piétons.

Broadway s’étend sur 6 blocks (entre la 8eme et la 2eme avenue) et c’est une alternance de magasins de souvenirs, magasins de bottes, et bars qui sont appelés ici Honky Tonks.

Juste en se promenant dans la rue il est possible de profiter de la musique car la plupart des bars ont leur portes, fenêtres et baies vitrées ouvertes.

Il y a aussi parfois plusieurs niveaux dans ces bars et de fait il y a un groupe différent à chaque étage. Il ne faut donc pas hésiter à monter – et prendre sa carte d’identité car passé une certaine heure il faut avoir 21 ans pour pouvoir entrer.

En route pour dîner nous avons vécu une expérience climatique assez déstabilisante. Nous avons eu juste le temps de nous abriter sous un porche en voyant arriver une mini tempête suivie des sirènes annonçant un avis de tornade ….

Donc notre belle motivation de marcher jusqu’au restaurant s’est transformée en course Uber.

Notre point de chute ce soir la était le restaurant Husk.

Visuellement ce restaurant m’a fait penser au restaurant Volt (Frédérick Maryland) ou La Cape (Cenon France) car localisé dans une maison.

J’ai trouvé l’endroit superbe. Une entrée sur la cuisine ouverte, une Salle au sous sol, de hauts plafonds, les Velux en journée permettent une luminosité très agréable.

J’ai bu un très bon Saint Joseph blanc au verre et le concept « Farm to table » fait que le carte est réduite ce qui est gage pour moi de produits frais.

La pluie persistante nous a encouragé à retourner downtown pour arpenter Broadway.

Samedi matin nous avions une visite

Visite guidée à pieds de deux heures de downtown Nashville avec Ryan.

La visite m’a parue très détaillée, parfois très drôle mais notre guide parlait très vite ce qui fait que je n’ai pas tout compris.

Elle nous a permis de voir des endroits que je pense nous n’aurions sans doute pas vu ou dans lesquels nous ne serions pas rentré.

Le guide nous avait conseillé Martin’s BBQ Joint pour les RIBs et j’ai trouvé le repas fantastique. Il faut faire la queue pour passer sa commande et cette dernière vous est ensuite apportée à votre table.

Le cadre vaut le coup, notamment à l’étage où ce sont des sièges de voiture, bus, avion qui sont recyclés, mais pas la nourriture (ou peut être ai-je fais un mauvais choix sur le menu) : C’est correct mais pas transcendant.

La Visite du musician hall of fame and museum nous a occupé une bonne partie de l’après midi. Ce fut l’option choisie et non pas le Country Hall of fame car je n’y connais pas encore grand chose en musique country. J’ai trouvé très émouvant de voir des guitares usées (Elvis, BB King, Hendrix) ou un piano sur lequel Elton John à joué. Il y avait une exposition interactive sur les Grammy Awards et j’ai pu jouer la choriste de Ray Charles en karaoké et m’entendre dans le casque d’un studio d’enregistrement. Bon maintenant je comprends mieux pourquoi ma fille me demande de ne pas chanter dans la voiture. ……

Samedi soir nous avons pris à pieds la direction de « The Gulch » (le ravin)

C’est la 11eme rue qui ,en fait, est en contrebas

C’est un endroit à l’ambiance différente de Broadway. C’est animé mais pas avec des bars à tous les coins de rue. Les constructions sont toutes très récentes.

C’est là que se trouve le street art qui représente des ailes et pour lesquelles il faut faire la queue pour se faire prendre en photos ou prendre la photo.

Nous somme allés ce soir là au restaurant Sambuca. J’ai trouvé le restaurant correct mais pas au niveau annoncé dans les magazines. De plus je suis toujours perplexe sur la nécessité de mette des écrans télé quand il ne s’agit pas d’un bar dédié au sport et là de surcroit il y avait plusieurs écrans et donc plusieurs programmes. Pour ma part j’ai dîné avec en fond visuel un documentaire sur Pablo Escobar incluant des vidéos d’attentats, tentatives de meurtres, meurtres, fusillades. J’ai connu mieux pour ouvrir l’appétit. J’aurai préféré être dans la salle en bas du côté de la musique où Chris River Band jouait ce soir là. Alors certes tu n’entends pas ce que ton mari te raconte parce que la musique est trop forte mais au moins ce n’est pas perturbant et c’est beaucoup plus festif.

Après le repas nous avons poursuivi jusqu’à Broadway pour écouter un peu de musique et nous avons fini la Soirée au honky tonk ouvert par Kid Rock il y a quelques semaines à peine. C’est très grand : 4 étages avec 4 groupes différents.

La musique du premier groupe était très rock et le chanteur avait une véritable présence sur scène. J’ai beaucoup aimé. Je ne connaissais pas beaucoup de chansons contrairement à tout le reste de la salle qui chantait et dansait mais c’était très agréable.

Presque tous les bars ont un rooftops celui de Kid Rock offre une vue imprenable sur les autres rooftops pleins à craquer où tout le monde danse, chante et boit (il faut aimer a bière!).

L’une des premières surprises à Nashville fut le prix des bottes pouvant aller jusqu’à 1700 dollars pour des bottes en caïman (et même pas belles de mon point de vue). L’autre surprise est que cette ville est une destination de choix pour les enterrements de vie de jeune filles (et de garçons). En résumé vous allez croiser des grappes de filles qui passent leur temps à crier Whoooooo!!! À pieds, en voiture voire en charrette tirée par un tracteur. C’est une destination tellement prisée que j’ai même aperçu une affiche publicitaire proposant de se rafraîchir le gosier avec leur bière pour les personnes fatiguées de crier whooooooo!!!!!

Dimanche matin nous avons pris le petit-déjeuner chez Milk and Honey.

Ils sont réputés pour leurs Buttermilk buiscuit – et c’est délicieux!!!. On dirait un scone servi du beurre confiture et miel (tellement bon que j’en ai acheté un pot pour ma maman qui raffole du miel). Le tout accompagné d’un granola maison avec yaourt vanille et smoothie Rise & Shine (carotte, orange, gingembre, pomme). J’ai accompagné tout cela d’un thé Matcha Latte avec une pointe de miel – saveur surprenante mais c’était très bon.

Il est préférable de voir s’ils prennent des réservations – ce que je n’ai pas fait, car à l’heure du brunch il y a beaucoup de monde et les quelques sièges au bar sans réservation sont peu nombreux.

Enfin avant de reprendre l’avion nous avons visité le Frist Museum. Ce dernier proposait ce jour là une exposition sur Frida Kahlo. le musée se trouve dans un superbe bâtiment Art Deco qui avant d’être un musée était une poste. Le musée en lui-même n’est pas très grand – 2 niveaux mais tomber sur une sculpture de Giacometti (la femme sans tête) ou un tableau de Dali suffisent souvent à mon bonheur.

Nashville s’est révélée une vraie bonne expérience.

Je pense qu’il y a encore beaucoup de choses à voir et c’est donc une destination qui se représentera sans doute au moins encore une fois.

week end à Nashville avec myyeti
decouvrir NAshville
Découvrez les expériences et les spots de nos explorateurs en Amérique du Nord
Et aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires